Actualités‎ > ‎

JOURNEE D’ETUDES

publié le 14 janv. 2016 à 00:58 par CEHD_Wallonie Centre d'Etudes en Habitat Durable   [ mis à jour : 19 janv. 2016 à 01:03 ]

Modélisation des prix immobiliers et des loyers résidentiels en France et en
Belgique : enjeux et outils nouveaux

 

Le lundi 15 février 2016, de 12h30 à 17h

 

Site de Monceau-Fontaines

Salle « Fontaine »
rue de Monceau-Fontaine, 42/1
6031 Monceau-sur-Sambre

 

LE PROGRAMME

 

12:30 - Mot d’introduction par Monsieur Philippe Defeyt, Président du Conseil supérieur de Logement de Wallonie, Institut du Développement Durable

 12:45 - Interventions

« Concurrence générationnelle et prix immobiliers en France »

Arnaud Simon et Yasmine Essafi, Université PARIS DAUPHINE

 « Exploration d’une nouvelle heuristique de jugement sur le marché immobilier français »

Thomas Lefebvre, Université PARIS DAUPHINE

 « Formation des loyers résidentiels en Wallonie : comprendre la diversité des « repères » chez les acteurs du marché  »

Sébastien Pradella et Marko Kryvobokov, CEHD

 « L'Observatoire des Loyers de la Région bruxelloise: outil de modélisation de la structure de la ville et d'aide à la décision  »

Marie-Laurence De Keersmaecker, UCL

 « Un modèle de logement en transition. Les perspectives de l’habitat en Flandre »

Frank Vastmans (sous réserve), KUL 

 16:15 - Débat

 16:45 - Conclusion

LES INTERVENTIONS

Arnaud Simon et Yasmine Essafi - Université Paris Dauphine

« Concurrence générationnelle et prix immobiliers en France »

La coïncidence, entre 1995 et 2010, d’un grand nombre de futurs retraités avec la très forte hausse des prix du résidentiel est-elle fortuite ? Dans cette recherche, des éléments temporels et géographiques complétés par un modèle de panel, tendent au contraire à confirmer l’existence d’une relation causale. La prise en compte de ce facteur fait, de plus, apparaitre comme minimes les effets des taux, du revenu et de la construction. Dans le contexte actuel de « papy-boom », le modèle suggère que ce facteur pourrait engendrer une lente baisse des prix. Toutefois, une question se pose dès aujourd’hui ; celle d’une concurrence intergénérationnelle. Alors que près de 80 % des retraités sont propriétaires, l’orientation pro « papy-boomers » de la politique fiscale mérite d’être interrogée. Le parc résidentiel pouvant être estimé aujourd’hui à
6 000 milliards d’euros, on ne saurait le considérer comme un hors-bilan. Déflation, austérité et « papy-boom » ne seraient-ils pas des synonymes ?

 Thomas Lefebvre - Université Paris Dauphine / MeilleursAgents

« Exploration d’une nouvelle heuristique de jugement sur le marché immobilier français »

En France, la plupart des transactions sont effectuées par l’intermédiaire d’un agent immobilier. Cependant, les professionnels souffrent d’une relative mauvaise image de la part des consommateurs. L’objectif de cette recherche est alors d’identifier ce paradoxe. Nous introduirons l’aversion au paiement d’une commission, définie comme une heuristique de jugement fondée sur la sensation de se faire avoir par le fait que l’effort produit par un intermédiaire serait inférieur à la commission versée. Un cadre conceptuel fondé sur l’effet de cette heuristique de jugement sur l’intention de recommander les services utilisés est proposé. Le modèle testé empiriquement sur 1 871 transactions met en évidence le mécanisme par lequel cette heuristique de jugement impacte négativement l’intention de recommander les services d’un agent immobilier pour une vente.

 Sébastien Pradella et Marko Kryvobokov - CEHD

« Formation des loyers résidentiels en Wallonie : comprendre la diversité des « repères » chez les acteurs du marché »

En Wallonie, un tiers des ménages loue un logement, principalement auprès de petits bailleurs privés. Rechercher la valeur du loyer est plus que jamais un enjeu tant pour ces petits bailleurs privés que pour les locataires particuliers. Ces petits agents sont en quête de « repères » pour déterminer leur transaction dans un cadre plus ou moins régulé, voulu par les différentes parties prenantes. Dans une région périurbanisée, les marchés locaux sont plus ou moins tendus. En 2014-2015, le C.E.H.D. a réalisé la première enquête pilote wallonne sur les loyers pratiqués dans l’arrondissement de Charleroi et la province du Brabant wallon, deux zones aux caractéristiques socioéconomiques contrastées. Au moyen d’une analyse factorielle et d’une modélisation par régression pondérée géographiquement, il est possible de mettre en évidence une variabilité dans le mode de fonctionnement des marchés locatifs. Des facteurs de formation des loyers sont diversement appréciés, comme par exemple la valorisation de la performance énergétique, des aménités liées au cadre périurbain ou urbain voire des échanges informels non-marchands. L’enjeu essentiel de la modélisation est de plus en plus lié à sa capacité à intégrer la diversité des « repères » des locataires et propriétaires qui conduisent à la formation des loyers sur le marché.

 Marie-Laurence De Keersmaecker - UCL

« L'Observatoire des Loyers de la Région bruxelloise: outil de modélisation de la structure de la ville et d'aide à la décision »

L’Observatoire de l’Habitat de la Région de Bruxelles-Capitale mène annuellement l’enquête appelée « Observatoire des Loyers ». L’analyse des résultats de celle-ci permet de suivre au plus près l’évolution du parc locatif privé bruxellois, de sorte à notamment aider le décideur public à prendre les décisions en cette matière, sur base d’informations objectives. Les modalités du déroulement de la dernière enquête, les caractéristiques de l’habitat bruxellois, la part du revenu des locataires consacré au logement, l’évolution du marché locatif et l'outil d'aide à la décision sont des éléments qui seront présentés.

 Frank Vastmans - KUL (sous réserve)

« Un modèle de logement en transition. Les perspectives de l’habitat en Flandre »

Dans le cadre du Steunpunt Wonen, de nombreux travaux de recherches ont été menés ces dernières années pour modéliser les prix immobiliers et les loyers en Flandre. Cette communication abordera les modèles hédoniques des loyers en Flandre (Huurschatter) ainsi que la réflexion visant la mise au point d’un indice des prix de la location. En outre, de nombreuses modifications du modèle flamand du logement ont été mises en évidence notamment en matière de besoins de logement.

----------------------

Pour faciliter l’organisation de la journée d’études, merci de vous inscrire avant le 08 février, en envoyant un email à notre secrétaire Alexandra Boucher : alexandra.boucher@cehd.be

Téléphone : 00 32 (0)71 20 56 00

www.cehd.be