Actualités‎ > ‎

SAVE THE DATE – Séminaire « innovations de la recherche en habitat durable »

publié le 14 nov. 2016 à 01:36 par CEHD_Wallonie Centre d'Etudes en Habitat Durable   [ mis à jour : 14 nov. 2016 à 01:36 ]

Habitat, mémoire autobiographique et identité. Une exploration des concepts


Stéphanie CASSILDE, CEHD

---

Mercredi 14 décembre 2016

---

Centre d’Etudes en Habitat Durable asbl

Rue Turenne, 2

6000 Charleroi

 

Dans le cadre d’un travail de documentation de l’habitat durable des personnes dites en minorités prolongées (Cassilde, 2016), nous avons constaté que l’ensemble était basé sur les récits des personnes encadrant les adultes résidents et non sur le récit des intéressés eux-mêmes. Cette piste ne fut d’ailleurs que brièvement envisagée dans la mesure où, d’une part,  il était évident pour nos interlocuteurs qu’ils pouvaient nous fournir les éléments d’information pertinents eu égard à notre objet et, d’autre part, que nous n’étions pas outillée disciplinairement pour recueillir ces récits, notamment du fait d’une méconnaissance des incidences de l’épilepsie sévère.

Ce constat et notre désarroi nous a d’abord conduite à formuler le questionnement suivant : comment conduire un entretien de recherche de sorte à procéder à une analyse des vécus en matière d’habitat sous l’angle des situations individuelles et en relation avec le groupe social auquel appartient la famille, au-delà du groupe des mineurs prolongés partageant un handicap similaire ? Par ailleurs, nous avions constaté les limites de nos approches disciplinaires pour analyser les dimensions sociales de l’habitat quel que soit le public cible : une grande part semble rester liée à une singularité de la relation à l’habitat nécessitant d’être identifiée avant de mener à une objectivation à plus grande échelle.

Cette double situation nous a amenée, d’une part, à nous intéresser au dessin plutôt qu’au langage, plus spécifiquement au dessin d’une maison, afin de faire émerger une expression du quotidien de l’habitat du point de vue du résident en situation de handicap mental. D’autre part, nous nous tournons vers les dimensions psychologiques de l’habitat afin d’interroger la singularité qui nous échappe et de disposer d’autres grilles de lecture, notamment par exemple concernant les résistances face aux aménagements possibles dans un logement lorsque la dépendance s’installe.

Cependant, dans quelle mesure le dessin d’une maison, qui appartient aux tests projectifs, peut-il être le support d’une mémoire autobiographique ? Et de quelle singularité parle-t-on dans les approches existantes articulant psychologie et habitat ?

Il s'agit ici de partir dans l'exploration des concepts permettant de relier ces interrogations et d'essayer d'y proposer des réponses.

 

Pour faciliter l’organisation du séminaire, merci de vous inscrire en envoyant un email à notre secrétaire Alexandra Boucher : alexandra.boucher@cehd.be

 

Téléphone : 00 32 (0)71 20 56 00

 

Coordinateur du séminaire :

Stéphanie Cassilde - stephanie.cassilde@cehd.be