La sinistralité locative privée et ses implications en termes de garanties : résultats clés 

Robin Lebrun, CEHD

---

Mardi 26 septembre 2017
de 10h00 à 12h00

---


Centre d’Etudes en Habitat Durable asbl
Rue Turenne, 2
6000 Charleroi


La garantie locative constitue un élément important de la contractualisation entre un bailleur et un locataire. Elle cristallise tout un ensemble de problématiques, allant d’un souci de protection de son bien de la part du bailleur, à un frein à l’accès au logement de la part du locataire, pour lequel la garantie peut être difficile à constituer. En effet, une part significative des ménages ne dispose pas d’une épargne de précaution suffisante. Par ailleurs, les dispositifs visant à pallier cette difficulté monétaire peuvent se révéler bloquant : des bailleurs sont par exemple réticents à accepter une garantie locative par médiation du CPAS. C’est pourquoi le Gouvernement wallon a travaillé à la mise en place d’un Fonds de garanties locatives. De nombreux débats se sont ouverts au Conseil Supérieur du Logement à ce propos.
Cependant, il manque à ce jour des données, des analyses statistiques et des ordres de grandeur, nécessaires pour déterminer l’importance et les explications de la sinistralité locative privée. Or il s’agit d’un paramètre majeur pour la mise en place d’un tel fonds. L’étude du CEHD, financée par le Conseil Supérieur du Logement, répond à ce manque.
Afin de réaliser cette étude, des méthodes quantitatives et qualitatives ont été mises en œuvre. Ainsi, des entretiens ont été réalisés avec des bailleurs, qui ont fait part de leurs vécus en matière de sorties de bail. Des entretiens ont également été réalisés avec des locataires, afin qu’ils partagent leurs vécus en la matière. Enfin, les documents liés aux garanties locatives dans les minutes des justices de paix de Charleroi, territoire pilote ici, ont été minutieusement traités afin de fournir une analyse quantitative.

Pour faciliter l’organisation du séminaire, merci de vous inscrire avant le 22 septembre en envoyant un email à l’adresse suivante : 

alexandra.boucher@cehd.be

Téléphone : 00 32 (0)71 20 56 00